Position du Parti socialiste

 

Monsieur,

 

Suite à votre courrier remis le 7 janvier, je vous fais parvenir la réponse du Comité de la section du Parti socialiste de Prilly. Les candidats à la Municipalité du parti socialiste se joignent à cette réponse.

 

Vu l’importance des bâtiments envisagés (tours de 65 mètres et 100 mètres), êtes-vous prêts à demander la pose de gabarits et/ou ballons, ceci au stade des plans de quartier déjà, sachant qu’après, il est trop tard pour contester les volumes esquissés ?

 

Le plan d’affectation et les différents plans de quartiers qui seront soumis au Conseil communal comportent les règles générales permettant de garantir l’intégration des constructions dans leur environnement. A Malley, ces différents plans n’ont pas la valeur de permis de construire.

Le Parti socialiste constate que le profil des constructions projetées n’est actuellement pas connu. Sachant que le volume maximal des bâtiments ne peut utiliser que le 60% du volume défini dans le PPA, le comité du Parti socialiste considère que la pose de gabarits, à ce stade, ne serait pas représentative des différents objets qui seront construits.

 

Etes-vous prêts à demander un concours architectural pour la partie Malley-Lumière/Viaduc du projet ?

 

La partie Malley-Lumière est une propriété privée. Au niveau du Viaduc, les parcelles, concernées directement par le projet, relèvent aussi de la propriété de privés, à l’exception de la parcelle 874. Prilly est copropriétaire de cette parcelle avec la Ville de Lausanne. Pour autant, dans le cadre de ce marché qui pourrait être passé entre entités privées et publiques, la voix de la Municipalité de Prilly est fortement minoritaire.

 

Etes-vous favorables à ce que la population des communes principalement intéressées (Renens et Prilly) se prononce sur ces projets ? Si non pourquoi ?

 

C’est un droit dont disposent les électeurs pour obtenir qu’une décision prise par le Conseil communal d’une commune soit soumise au vote de sa population. Le parti socialiste respecte et est favorable à ce droit.

 

Savez-vous si, compte tenu des plus-values immobilières qu’amèneront ces opérations, Prilly s’est dotée d’un règlement de taxe sur ces plus-values pour financer les importants investissements publics que nécessiterait le quartier (en application de la loi vaudoise modifiée suite à la motion Haldy) ? quelle est votre position à ce sujet ?

 

Le parti socialiste a soutenu, en mai 2013, à l’unanimité, la mise en place du nouveau règlement communal concernant la taxe relative au financement de l’équipement communautaire lié à des mesures d’aménagement du territoire.

Selon un avis d’experts et au regard de la mise en application de la LAT, ce règlement devra être adapté.

Le parti socialiste suit avec attention ce dossier et s’engage à être attentif au respect de l’attribution des revenus générés.

 

Savez-vous quelle est la part de logements prévue sur l’ensemble des projets et sur celle-ci la part de logements à prix abordables ? Quelle est votre position à ce sujet ?

 

Pour ces 20 prochaines années, à notre connaissance, la ville de Prilly va accueillir environ 3’000 habitants supplémentaires au maximum, sur l’ensemble des nouveaux quartiers prévus. Sur le quartier de Malley, conformément à la réglementation, le projet prévoit une répartition de 40% de logements pour 60% de locaux commerciaux.

Concernant les logements à loyer abordable, le parti socialiste déplore la position des députés du POP, du PLR et de l’UDC au Grand Conseil qui ont renvoyé le projet de loi sur le logement au Conseil d’Etat. Ce projet de loi prévoyait justement d’inscrire dans la loi la notion de logement à loyer abordable parmi les logements d’utilité publique.

Conformément à son programme, le parti socialiste de Prilly prévoit de soutenir la construction de logements d’utilité publique par l’introduction de quotas dans certains plans d’affectations.

 

Trouvez-vous normal qu’il existe à ce stade aucune étude globale des effets sur le trafic routier et le parcage des quatre plans de quartier envisagés, prévoyant l’arrivée de 8000 à 10000 habitants/emplois et la construction d’une nouvelle patinoire et piscine olympique ?

 

Lors de la séance d’information en décembre, la Municipalité nous a informé qu’elle avait fait des démarches auprès du label «

Cité de l’énergie sur la voie de la société à 2000 watts ». Les démarches, dans le cadre de l’obtention de ce label, visent à soutenir une politique sectorielle cohérente de rénovation et de construction de bâtiments, de la mobilité, des achats d’équipements et du développement de la biodiversité. Pour Prilly, ville au sein d’une agglomération, de nombreuses mesures sont prises pour renforcer les déplacements en transports publics : Métro, halte RER de Malley, tram et bus à haut niveau de service (BHNS). Le parti socialiste est favorable à cette politique de la mobilité.

 

Prilly, le 31 janvier 2016. Sylvie Krattinger Boudjelta

Présidente de section