Communiqué

 

Les quatre associations suivantes recommandent aux citoyens prillérans de refuser plan de quartier intercommunal Malley-Gare qui leur sera soumis par référendum le 27 novembre prochain:

 

- Mouvement pour la Défense de Lausanne (MDL)

- Avenir Malley

- Groupe des intérêts de Florissant (GIF)

- Association Vivre Renens et l'Ouest lausannois (AVREOL)

 

Ce projet massif et inabouti se base sur une densité égale ou supérieure à celle des quartiers lausannois les plus peuplés. ll permet de construire deux tours de 77 et 63 mètres sur un socle lui-même très imposant. Le sommet de la plus haute arriverait à la même altitude que le carrefour de Prilly-Centre. D’autres tours, dont une de 100 mètres, sont prévues dans d'autres plans de quartier. Les milliers d'habitants touchés par l'impact visuel considérable de ces constructions en ont été très peu informés jusqu'ici. Par ailleurs, le surplus de trafic que générera le plan de quartier, additionné à d'autres (Malley-Viaduc, Malley-Gazomètre, nouveau centre sportif, etc.) est totalement sous-estimé. La halte CFF et le futur tram ne changeront rien au fait que l’axe nord-sud, très important à Prilly, sera encore plus congestionné qu’il ne l’est aujourd’hui aux heures de pointe.

 

Pour ces raisons, développées dans les documents ci-dessous, nos quatre associations invitent les Prillérans à voter NON le 27 novembre prochain.

 

Malley-Gare est un élément central du nouveau quartier appelé à voir le jour entre Lausanne et Renens le long des voies CFF, sur une surface totale de 80 hectares. Selon le Schéma directeur intercommunal de Malley (SDIM), il est prévu d'accueillir 8000 nouveaux habitants et emplois dans l'ensemble de la zone à l'horizon 2030.

Flyer d'Avenir Malley

Prise de position du Groupe d'intérêts de Florissant sur le trafic

Communiqué de l'Association Vivre Renens et l'Ouest lausannois

Numéro spécial "Malley" de Patrimoine lausannois publié par le MDL