Position de l'Union Démocratique du Centre

 

Fabien Deillon
Conseiller communal
Président de la section UDC de Prilly Député au Grand Conseil
Flumeaux 10
1008 Prilly


Vous trouverez ci-après ma position personnelle liée aux projets d’aménagement de Malley.

 

En préambule je relève que les exécutifs ont la haute main sur les plans de quartier. L’organe délibérant n’a en fin de compte pas la possibilité d’influencé son orientation. Une fois le plan de quartier mis sous toit à grand frais, l’organe délibérant n’a d’autre choix que de l’accepter ou de le refuser.

 

Vu l’importance des bâtiments envisagés, êtes-vous prêts à demander la pose de gabarits et/ou ballons, ceci au stade des plans de quartier déjà, sachant qu’après, il est trop tard pour contester les volumes esquissés ?

 

La loi n’impose guère la pose de gabarits, ceci ni dans le cadre d’un plan de quartier, et à Prilly, ni même lors de la mise à l’enquête du projet de construction. Je pense qu’il serait de bon ton que de manière volontaire la Municipalité de Prilly apporte une grande transparence à son plan de quartier en présentant au public et aux élu une matérialisation du Projet. De plus, la mise en œuvre de ballons ne devrait pas être très couteuse.

 

Etes-vous prêts à demander un concours architectural pour la partie Malley-Lumières/Viaduc du projet ?

 

Si l’on organise un concours architectural, il faut bien considérer les coûts très élevés qu’il engendrerait. Dans le cas d’un concours architectural, l’avis de la population et des élus du délibérant n’est pas requis. Je pense que cette procédure n’apporterait rien.

 

Etes-vous favorable à ce que la population des communes principalement intéressées se prononcent sur ces projets ?

 

Naturellement, je suis favorable à ce que les populations concernées soient consultées. Cependant, je regrette que les populations et leurs représentants dans les délibérants ne puisse que rendre un verdict qui est oui ou non. Une consultation plus élargie prenant en compte les souhaits et les éventuelles propositions des riverains.

Si j’en ai l’occasion, je demanderai le référendum volontaire lors du vote du plan de quartier par le Conseil Communal.

 

Savez-vous si, compte tenu des plus-values immobilières qu’amèneront ces oprations, Prilly s’est doté d’un règlement de taxe sur ces plus-values pour financer les importants investissements publics que nécessitera le quartier ? Quelle est votre position à ce sujet ?

 

Oui, le 27 mai 2013 le Conseil Communal a adopté le « Règlement général concernant la taxe relative au financement de l’équipement communautaire lié à des mesures d’aménagement du territoire ». Je cite ici un passage du préavis. « En définitive, pour permettre de soumettre au Conseil communal plusieurs PPA et PQ communaux ou intercommunaux, notamment dans le secteur de Malley (Malley- Gare, Malley-Centre, Viaduc), la Municipalité devra en même temps et dans ces cas présenter un règlement spécifique à chaque projet relatif aux équipements communautaires. La taxe sera chiffrée en fonction des circonstances concrètes et une convention devra être signée avec les propriétaires pour éventuellement différer la perception de la taxe et accorder un plan de paiement avec ou sans intérêts de retard. »

J’attends de voir ce que l’Exécutif proposera dans son préavis.

 

Savez-vous quelle est la part de logements prévue sur l’ensemble des projets, et sur celle-ci la part de logements à prix abordables ? Quelle est votre position à ce sujet ?

 

Non, je ne sais pas quelle sera la part de logement prévue. Je ne sais pas si des logements à prix influencés (que veut dire abordables ?) sont prévus. Imposer une part de logement à des prix qui ne correspondent pas aux prix du marché me semble être une très mauvaise intervention sur le marché. En effet l’investisseur dans un projet immobilier devra assurer la rentabilité de celui-ci. Ainsi le rendement perdu sur des logements dont le prix est influencé sera compensé par une majoration des autres appartements. Ceci n’est pas correct. De plus, il n’est pas non plus normal que pour un même objet, le prix ne soit pas du tout équivalant.

 

Trouvez-vous normal qu’il n’existe à ce stade aucune étude globale des effets sur le trafic routier et le parcage de ces quatre plans de quartier envisagés, prévoyant l’arrivée de 8'000 à 10'000 habitants/emplois et la construction d’une nouvelle patinoire et piscine olympique ?

 

Je trouve évidement anormal qu’aucune étude ne soit publiée. Je suis personnellement d’avis que les projets de Malley sont disproportionnés dans un Ouest lausannois déjà largement saturé.
La mobilité douce, la proximité des transports publics, etc sont des arguments qui manque de solidité. De plus, on ne tient pas compte des citoyens qui ne souhaitent pas recourir à cette mobilité.

Il ne faut pas négligé les autres effets d’une telle densification tels que :

  • -  Saturation en général de l’Ouest lausannois

  • -  Incidence sur les accès aux auto-routes

  • -  Qualité de vie au sein d’une population plus dense

  • -  Sécurité public

  • -  Etc.

 

Souhaitant avoir ainsi répondu à votre attente je vous adresse mes salutations les meilleures

 

Fabien Deillon